Sortir de sa zone de confort et partir ? Ce que ça m’a apporté

Sortir de sa zone de confort

Comme je te l’ai dit dans l’article de la semaine dernière, partir a été la meilleure décision de ma vie étudiante. Mais en réalité, qu’est-ce que ça m’a apporté tout ça ? Et bien let’s go 😉

Il faut savoir que j’avais 20 ans et ça faisait pas mal de temps que je voulais partir (dans l’idée c’était fille au pair, mais pour l’instant ce n’est pas le sujet). Tu sais quitter un peu le nid familial, vivre sa vie d’étudiante indépendante ? C’est clairement ce que je voulais ! J’avais l’impression que j’avais du retard avec mes 20 ans donc faire mes 2 premières années d’études, loin de ma famille allait m’aider.

Je ne dis pas que ça a été facile, d’une part parce que j’ai embarqué mes parents dans un déménagement à 9h de route de chez nous dans un appartement non meublé (oui oui, on a pris tous les meubles qu’on avait, ça n’a pas été de tout repos).

D’autre part, parce que je ne connais pas la vie « d’adulte » indépendant, SO tout l’administratif you know… une galère, mais j’ai eu la chance d’avoir ma maman qui a géré ce côté-là!

Finalement, ces deux points sont minimes à côté de tout ce que j’ai appris.

20 ans, je débarque dans une ville que je ne connais pas, loin de chez moi. Je ne connais personne. 

Je te fais une liste de tout ce que ça m’a apporté :

📜 Découvrir un nouvel endroit (aujourd’hui l’endroit où je veux vivre)

📜 Rencontrer de nouvelles personnes (dont certaines sont aujourd’hui ma famille)

📜 Grandir et évoluer (les cours, les jobs, les rencontres…)

📜 Dépasser mes limites (dans le sens où aujourd’hui je fais des études alors que je voulais seulement faire ces 2 ans de DUT, BTS pour les Belges)

📜 Sortir de ma zone de confort (vivre loin en solo, rencontrer des gens, trouver un job, réussir ce DUT)

📜 Être une nouvelle moi (ça m’a permis de me découvrir, savoir qui j’étais et ce que je voulais faire)

📜 Persévérer (bon ça j’avoue que j’ai été aidée par mon entourage, mes copines, mes profs… et je n’ai pas lâché !)

Sortir de sa zone de confort

Alors je ne veux pas être mal polie mais j’en ai chié ! Il ne faut pas croire que tout est arrivé comme ça, en un claquement de doigt. 

Non, ça n’a pas été facile tous les jours, mais aujourd’hui je suis fière d’être où je suis, ce que je fais et ce que ça m’a apporté !

Non… ce n’est pas encore fini mais crois moi, je ne vais pas lâcher même si j’en chie encore ahah !

Mais oui, tu es fort(e) toi aussi ! Ne lâche rien, je te promets que tu vas réussir 😎

 

PS: Papa, Maman, sorry de toujours partir loin et de vous embarquer là-dedans. Mais vous savez que c’est le meilleur pour moi et que je vous aime ❤️.

(Clic sur le logo et surprise !!)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.